Blog

Comment réaliser la plomberie d’une maison ?

L’installation de la plomberie prend en compte deux aspects. Le premier consiste en la mise en place du réseau de tuyauterie. Quant au second, il se penche sur l’installation de la robinetterie et des sanitaires. Apprenez-en plus ici.

Comment réaliser le réseau de plomberie ?

Comment réaliser la plomberie d’une maison Pour installer le réseau de plomberie, il est important d’abord de rassembler les éléments de zinguerie. Bien entendu, il est question des éléments qui permettent d’avoir les flux d’arrivée de l’eau (propre, usée). Les sanitaires, l’arrosage automatique, la douche extérieure et le chauffage central y sont aussi impliqués. Le cuivre et l’acier sont les véritables matériaux à privilégier pour relier la tuyauterie et mettre en place le système d’évacuation.

Le Plombier BRUNOY utilise ces matériaux du fait de leur solidité et de leur résistance à la corrosion. Il utilise aussi le PVC en raison de sa capacité d’adaptation aux différentes installations. L’utilisation du PER permet de mettre en place un excellent réseau de plomberie.

Isolation de la plomberie, un aspect indispensable

La plomberie fait partie des sources de nuisances sonores dans une maison. Elle produit des bruits et est à l’origine de grandes vibrations. Ces dernières proviennent notamment de la baignoire, du lavabo, des tuyauteries, des conduits d’eau, etc. Face à cela, il convient d’adopter une isolation phonique de votre plomberie. De nombreuses techniques permettent d’arriver à cette fin.

En effet, au cours de la pose des canalisations dans les pièces, vous pouvez exiger qu’elles soient détachées des parois. Leur isolation des murs installera un calme dans le bâtiment. Pour la baignoire, vous pouvez demander à votre plombier d’exécuter la même opération privilégiée pour les canalisations. Ainsi, la baignoire sera reliée par un joint et séparée du mur. Concernant les tuyauteries, il faut noter que le bruit résulte des vidanges et de l’appel d’air. De ce fait, demandez à votre professionnel la pose d’un « antibélier hydropneumatique » lors de l’installation.