Décapage/rénovation de radiateurs ou de volets bois ou métal : quelles solutions ?

Pour que vos radiateurs et vos volets bois ou métal aient une longue durée de vie, il faut nécessairement les décaper. Le décapage est une technique qui permet de redonner de la couleur et de l’éclat à vos radiateurs comme s’ils étaient neuf. Toutefois, de nombreuses solutions de décapage existent et chacune d’elle possède des caractéristiques propres. Découvrez ici les différentes techniques pour décaper votre radiateur et volet bois ou métal.

Le décapage manuel

Encore appelé ponçage, le décapage manuel consiste à enlever la peinture du volet bois. C’est une méthode qui requiert l’utilisation d’une ponceuse à patin et disque abrasif qui utilise des grains fins, moyens ou gros. Pour procéder au décapage manuel, il faut d’abord poncer avec le plus gros grain pour enlever toute la peinture ou le vernis du bois.

Ensuite, utilisez le grain moyen pour effectuer un ponçage effectif. Les grains fins servent principalement pour le lissage du bois. Ce type de décapage prend assez de temps et demande du travail, mais a l’avantage de préserver la qualité du bois.

Décapage rénovation de radiateurs ou de volets bois ou métal

Le décapage chimique

Pour retirer le vernis ou la peinture de la surface du bois ou d’un métal, cette méthode de décapage est la meilleure solution. Cette technique de décapage utilise des solvants et autres principes actifs pour ramollir le revêtement de votre radiateur ou de vos volets. Des solvants (chlorure de méthylène ou du dichlorométhane) qui sont efficaces sont utilisés lors de cette méthode.

Ceci vous permet d’éliminer facilement les couches de peintures, de vernis, de cires ou d’huile. Pour réaliser un décapage chimique, vous devez appliquer sur la surface à traiter le solvant qui sera étalé avec un pinceau. En effet, le solvant sert à faire cloquer la peinture par-dessus le bois ou le métal. Au moment où vous remarquerez que les peintures veulent s’enlever, servez-vous d’une spatule pour les détacher.

Faites la même chose jusqu’à ce que toute la surface soit totalement décapée. Pour finir, rincez et procédez au séchage de votre support. Toutefois, il faut notifier que le décapage chimique est une technique délicate. Certains solvants, lorsqu’ils sont mal choisis, peuvent rapidement abimer votre radiateur ou volet.

Pour cela, il est judicieux de faire appel à un professionnel qualifié comme celui sur le site https://www.du2f.com. Seul le professionnel pourra choisir le meilleur produit.

Le décapage thermique

C’est la solution idéale pour décaper une grande surface. Cette méthode de décapage se fait avec un décapeur thermique en forme de pistolet à air chaud. Ce décapeur projette de l’air brulant sur la surface de votre radiateur ou de vos volets. Une fois chauffés, la peinture, la cire ou le vernis ramollissent. Par un simple grattage, vous pouvez les retirer.

Cette méthode de décapage est très efficace, mais requiert de la prudence. Pour finir, vous devez utiliser du papier de verre au grain fin.

Le sablage

Cette méthode consiste à projeter du sable d’un certain calibre en tenant compte de l’essence du bois. À l’aide d’une buse qui est montée sur une machine qui pulse l’air, le sable est projeté sur votre support. Cette méthode est idéale pour décaper les surfaces résistantes. Propulsé à environ 700 km/h, le sable est très agressif et les bois tendres n’arrivent pas à le supporter.

Lorsque vous disposez d’un bois plus tendre, il est recommandé d’utiliser la méthode de l’aérogommage qui est un dérivé du sablage. C’est une méthode plus douce qui nettoie parfaitement les peintures et vernis sans abimer le bois. Une fois que le bois est nettoyé avec la méthode de l’aérogommage, vous n’avez plus à effectuer ni ponçage, ni rinçage, ni séchage.